Les fées conte de Charles Perrault proposé et lu par un livreunjeu.fr
Ce conte est tiré des Contes de ma mère l’Oye parus en 1697.
Histoire lue, version française d’après Michel Langrognet 1980 Le livre de Paris.

Il était une fois, les fées

les fées

Il était une fois une veuve qui avait deux filles: l’aînée lui ressemblait si fort d’humeur et de visage, que qui la voyait, voyait sa mère. Elles étaient toutes deux si désagréables et si orgueilleuses, qu’on ne pouvait vivre avec elles. La cadette, qui était le vrai portrait de son père pour la douceur et l’honnêteté, était avec cela une des plus belles filles qu’on eût su voir. Comme on aime naturellement son semblable, cette mère était folle de sa fille aînée et, en même temps, avait un aversion effroyable pour la cadette. Elle la faisait manger à la cuisine et travailler sans cesse.
Il fallait entre autres choses que cette pauvre enfant allât deux fois le jour puiser de l’eau à une grande demie-lieue du logis, et qu’elle en rapportât plein une grande cruche.
Un jour qu’elle était à cette fontaine, il vint à elle une pauvre femme qui la pria de lui donner à boire.
– Oui-da, ma bonne mère, dit cette belle fille.
Et, rinçant sa cruche, elle puisa de l’eau au plus bel endroit de la fontaine et la lui présenta, soutenant toujours la cruche, afin qu’elle bût plus aisément.
La bonne femme, ayant bu, lui dit:
– Vous êtes si belle, si bonne et si honnête, que je ne puis m’empêcher de vous faire un don ( car c’était une fée, qui avait pris la forme d’une pauvre femme de village pour voir jusqu’où irait l’honnêteté de cette jeune fille). Je vous donne pour don, poursuivit la fée, qu’à chaque parole que vous direz, il vous sortira de la bouche une fleur ou une pierre précieuse. …

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le nain Outroupistache

Pour écouter la suite appuyez sur « PLAY » en haut de l’article ou encore ici pour la télécharger et l’écouter plus tard.
Bonne écoute!

Pour d’autres histoires lues, cliquez sur un des liens ci-dessous.

Pour la version vidéo c’est juste en dessous ou ici sur Youtube

Un petit plus pour vous !
Le conte entier en PDF à télécharger, cliquez ci-dessous.

Vous cherchez des jeux ludiques autour du conte?

Voici, c’est juste en dessous, vous pouvez les télécharger et les utiliser librement pour vos activités!

Sources Babelio, Le livre de Paris Hachette

Vos commentaires sont les bienvenus.

Spread the love

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je reviens beaucoup aux contes, en ce moment. C’est une belle inspiration pour faire écrire et écrire, parce qu’il y a une voix, et malgré ce qu’on peut penser, ce n’est pas éloigné de l’écrit. Ecrire aussi demande à faire entendre une voix. bref, merci pour remettre le conte au goût du jour.

%d blogueurs aiment cette page :